Lexique BtoB

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W


Gage
Contrat par lequel un débiteur remet un bien lui appartenant à son créancier jusqu'au paiement complet de sa dette.
Gantt
Le diagramme de GANTT est un planning représentant graphiquement des tâches axé sur un calendrier. Il permet le suivi et l’avancement des différentes opérations mises en œuvre et leur réajustement compte tenu d’éventuels aléas (ex :retard). Ce diagramme doit servir à atteindre les objectifs.
Garantie autonome
La garantie autonome est l'engagement par lequel le garant s'oblige,en considération d'une obligation souscrite par un tiers, à verser une somme soit à première demande, soit suivant des modalités convenues (art. 2321, al. 1 c. civ.).
Garantie de passif
Contrat par lequel un débiteur remet un bien lui appartenant à son créancier jusqu'au paiement complet de sa dette.
GE - Grande Entreprise
Définie par le décret d'application (n°2008-1354) de l'article 51 de la loi de modernisation de l'économie, une grande entreprise est une entreprise qui a au moins 5000 salariés mais plus de 1,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et plus de 2 milliards d'euros de total de bilan est aussi considérée comme une grande entreprise.
Géocodage
Le géocodage est l’opération qui consiste à analyser les adresses postales d’une base de données pour en déduire la localisation géographique des informations.
Geolocalisation
La géolocalisation est l'affectation de coordonnées géographiques (x,y) à une adresse qu'on résume ainsi à un point. La géolocalisation présente l'avantage de s'affranchir des zonages pré-existants, elle permet des études plus fines avec des données indépendantes de ces zonages.
Geomarketing
Le géomarketing regroupe toutes les actions marketing utilisant à la fois des données cartographiques ou géographiques, socio-comportementales et socio-démographiques modélisées.
Gestion de créances
La gestion de créances commerciales est un élément-clé dans la gestion d’une entreprise. C'est mettre en place des procédures et des moyens techniques et humains pour gérer les factures d’une entreprise avant et après la date d ’échéance en dehors de tout processus contentieux. Elle s’inscrit dans un process qualité. Pour qu’une créance soit recouvrable celle-ci doit revêtir trois caractères: La créance doit être certaine : elle doit avoir une existence actuelle et incontestable. (art. L.2, Loi 95-650 9 juillet 1991) La créance doit être liquide (art. L.4) : son montant doit pouvoir être évalué en argent ou être au moins déterminable, le titre devant contenir les éléments permettant son évaluation. La créance doit être exigible : elle doit être échue, le paiement doitpouvoir être réclamé
Gestion de trésorerie
Le gestionnaire de trésorerie a pour missions de maîtriser les flux financiers et assurer la solvabilité de l'entreprise dans le respect des engagements ; c'est-à-dire faire face aux échéances, tout en maintenant le solde de trésorerie au minimum.
Gestion du credit client ou 'Credit management '
La gestion du crédit clients (appelé en anglais le « credit management ») consiste à gérer les créances commerciales de l'entreprise, depuis la négociation des conditions de paiements (délais de règlement, moyens de paiement, montant maximum de l'encours de chaque compte client, etc.) jusqu'au recouvrement des factures de vente. Parmi les différentes missions réalisées par les responsables de la gestion du crédit clients les plus courantes sont :
   •   l'optimisation du besoin en fonds de roulement, afin de limiter le recours aux découverts bancaires ;
   •   la fixation et la négociation des délais de paiement accordés aux clients, que ces derniers soient des particuliers ou des professionnels (entreprises, associations, institutions privées ou publiques, collectivités locales, etc.) ;
   •   l'analyse des états financiers des entreprises clientes (bilans, comptes de résultat, annexes, rapports de gestion) ;
   •   l'évaluation du risque clients et le suivi de l'encours du crédit accordé aux clients (particuliers ou professionnels) ;
   •   l'amélioration du flux des encaissements, en réduisant au maximum les retards de paiement de la part des clients, ainsi que les pertes sur créances irrécouvrables1 ;
   •   la relance des clients avant et après l'échéance de leurs factures ;
   •   la participation à la résolution des litiges clients (constitution du dossier, négociation, arbitrage, rédaction des protocoles d'accord, etc.) ;
   •   la sensibilisation des commerciaux, des vendeurs et des livreurs aux conséquences négatives des impayés ou retards de paiement (afin notamment de privilégier la fidélisation des clients bons payeurs) ;
   •   l'alerte de la direction commerciale sur les clients professionnels à risque (à l'aide des résultats de l'analyse financière de leurs états financiers) ;
   •   la mise en place d'outils juridiques et financiers visant à limiter au maximum le risque d'avoir des créances impayées (escompte-client, affacturage, cession d'effets de commerce, assurance-crédit, etc.) ;
   •   la préparation des dossiers de contentieux et le suivi des procédures judiciaires pour récupérer des créances commerciales impayées ;
   •   la gestion de l'externalisation éventuelle des opérations de recouvrement (affacturage) et la cession de créances commerciales (appelée techniquement la « titrisation »).
Gestion Electronique des Documents (GED)
Système informatisé d'acquisition, classement, stockage et archivage des documents.
Gestionnaire de crédit ou 'Credit manager'
Le Credit Manager ou gestionnaire de crédit a pour fonction de maîtriser l’encours client, c’est-à-dire le chiffre d'affaires de l’entreprise non réglé par ses clients et les commandes en cours.
GFII - Groupement français de l’industrie de l’information
Le GFII est une association créée en 1979 réunissant les principaux acteurs publics et privés de l'industrie de l'information et de la connaissance en France.
Gouvernance
La gouvernance d’entreprise est un concept de processus décisionnel qui donne une place prépondérante à la concertation entre les différentes parties prenantes.Elle a pour but d’améliorer la performance et la rentabilité des opérations en prenant des décisions réfléchies et bien étudiées. Elle impacte la capacité générale des instances dirigeantes de l’entreprise à établir la dialogue avec ses parties prenantes. L’entreprise a-t-elle instauré les conditions nécessaires de transparence ? Quel est l’étendue des dispositifs de contrôle? Quels mécanismes permettent de développer le dialogue avec ses actionnaires et les autres parties prenantes sur les questions de développement durable
Greffe du Registre du Commerce et des Sociétés (Greffe)
Service du Tribunal de commerce enregistrant toute création de personne morale (hors artisans, associations), toute modification, publication de comptes, privilèges, procédures collectives ouvertes par le Tribunal de commerce, etc.